l'ambre
Ambre            Corail            Ivoire            Jais            Perle

Il existe deux sortes d'AMBRE : le GRIS et le JAUNE que l'on a souvent confondu, à tort, car ils sont totalement dissemblables.

L'Ambre Jaune

Chargé de légendes et de mystères : « contient la lumière du monde » et surnommé par les gens de la Baltique « les larmes des oiseaux de mer ».

Origine:
  • On le trouve en Espagne, Italie, Liban, Sibérie, sud de la Russie mais en majorité des rives de la mer Baltique.
  • Dès l'âge de pierre, il fut utilisé dans un but décoratif et curatif et fit l'objet, durant l'Antiquité d'un commerce important : perles de colliers,...
  • Les Gaulois portaient des Talismans en ambre
  • les Romaines en mettaient dans leurs cheveux ou portaient l'ambre autour du cou pour éloigner les mauvais esprits.
  • Brûlé, l'ambre dégage un parfum aimé des Dieux. Les Romains et Néron en particulier, faisait brûler de l'ambre comme de l'encens.
  • Au Moyen Âge les artisans de Bruges se rendirent célèbres par la fabrication de chapelets d'ambre diffusés par les chevaliers Teutoniques.
  • Au Maroc, les petites mains porte-bonheur en ambre annihilent les actions malfaisantes des Djinns. On se servit de l'ambre pour confectionner les embouts des narguilés...

Composition :
  • Un minéral ou un végétal ? Il tient des deux.
  • Il y a 40 millions d'années, les régions du centre et du nord de l'Europe étaient couvertes de forêts au sein desquelles se trouvaient de nombreux ancêtres de nos pins et épicéas.
  • 10 millions d'années plus tard, ces forêts furent en parties englouties par les eaux. Ceci explique que le littoral de la Baltique soit riche en ambre, une résine fossilisée, dans laquelle divers insectes, arachnides,... attirés par son odeur en sont restés prisonniers, comme ont pu être inclus par dépôt, des feuilles, bois, pollens, plumes,...
  • La Résine, qui est un excellent agent de fossilisation a conservé ces différentes inclusions animales et végétales. Puis, suivant un processus long, pas très bien élucidé et faisant intervenir de nombreux éléments, la résine au bout de plusieurs millions d'années se transforme en ambre.
  • Au 4° siècle, Aristote le classait avec les substances végétales et en parallèle avec ces autres résines que sont la myrrhe et l'encens.
  • Thalès (4° siècle av. JC.) découvre que l'ambre attirait les corps légers lorsqu'on les frottait fortement : l'ambre était donc doué de propriétés électrostatiques. L'ambre en Grec se dit "àlektron" dont dérive le terme "Électricité".

Présentation :
 A l'état naturel, les modules d'ambre sont translucides, transparents même trouble avec des colorations diverses entre le brun rougeâtre et la teinte miel résultant de la quantité et du contenu des bulles qui y sont emprisonnées. Ce qui donne une infinie variété de tons et de nuances qui changent en fonction de la lumière qui la frappe. La résine fossilisée devient minéral qui est facile à tailler et séduit par sa couleur et son éclat. Devant tant de beauté, l'homme se servit de l'ambre pour en faire des parures, des bijoux (colliers, perles, talismans divers).

L'Ambre Gris

Origine :
  • On le trouve, flottant sur les eaux, dans l'Océan Indien, près des côtes d'Espagne.
  • Etait utilisé, au Proche Orient et à Rome, dans la fabrication de parfums et entrait aussi dans les recettes de la pharmacopée.

Composition:
  • Est constitué par des concrétions intestinales cireuses de divers cétacés (cachalot) formée par une matière noire que sécrètent les différents mollusques dont ils se nourrissent.
  • A une légère odeur de musc et fond rapidement.
  • Il se conserve assez mal.